Peintre et sculpteur
Currently Browsing: Textes

Gravure

En Avril 1999, une rétrospective des œuvres gravées de mon grand père, Moses Levy fut organisée dans le cadre prestigieux du cabinet des dessins des Offices de Florence. Cette exposition regroupant une centaine d’estampes était magnifique. Ce qui m’apparut remarquable, au-delà de l’émotion première,  fut de constater le nombre impressionnant de techniques auxquelles mon grand père s’essaya avec succès. (suite…)

Sculpture

«Je ne comprends pas bien la sculpture, il semble qu’elle ne permette pas les tâtonnements »  cette phrase du peintre Bram Van Velde m’a renvoyé à cette longue période où seule la peinture me passionnait… (suite…)

Mauvais pli

J’ai longtemps cru, qu’écrire était un moyen de mettre un peu d’ordre dans ses idées, de mieux les dire, avec plus de  précision, de clarté. (suite…)

Vrac

« Deux dangers ne cessent de menacer le monde, l’ordre et le désordre »
Certaines phrases sont si simples qu’elles nous apparaissent simplistes. Celle-ci, de Paul Valery,  pose pourtant bien les choses.
Le désordre, ce péril pour le monde, mais aussi menace intime. L’ordre ce barrage illusoire au chaos, ce péril froid, stérile, mais cet élan vital aussi. (suite…)

Papiers

Depuis des années,  je réalise mes peintures sur papier,  plus exactement sur du papier népalais. J’ai du mal à m’en défaire, il m’arrive, de temps en temps, de peindre sur des supports autres, le bois,  le métal, usé,  patiné. Mais ce papier népalais revient, comme si tous mes efforts pour lui être infidèle étaient vains. (suite…)

Ecrire comme on part

Ecrire, comme on part, écrire pour découvrir. (suite…)

Dans la géographie improbable du devenir, d’Yvon Canova, 2010

Le papier qu’utilise Perez est âpre et lent. Manié, il résonne, trace dans l’air son souffle bien à lui. C’est une aile lourde qui tranche. On l’entends, on le sent à son poids, on le mesure à sa vibration dans l’espace. Il a son mot à dire. Il traverse la peinture et dans un juste retour des choses, dans un échange presque sanguin il imprime en elle ses rides, ses fleuves, ses paysages turbulents et inertes. (suite…)

Ne serait-ce que d’un pas …

Aller au delà de soi, comme pour se perdre de vue. (suite…)

Et si tout avait commencé là ….

Et si tout avait commencé là… J’y songe parfois en regardant cette photographie. (suite…)

Splatch !

Il y a des événements infimes, dont on se rappelle longtemps.
Ils sont comme des ponctuations légères, comme des  virgules balisant délicatement notre vie, ralentissant sa lecture pour l’éclairer un peu… (suite…)

Next Entries »

Powered by WordPress | Designed by Elegant Themes