Peintre et sculpteur

LILLE ART FAIR 2013

FOIRE D’ART CONTEMPORAIN du 7 au 10 mars au Grand Palais de Lille
***One Man Show MARC PEREZ – Stand B13*** Vernissage mercredi 6 mars 19h en présence de l’artiste. Le stand de Marc Perez est une co-organisation CASTANGALERIE, GALERIE GNG et GALERIE NICOLET

Quel monde ? Notre monde ! de Michel Lequenne, 2001

L’art reflète-t-il le monde ? L’art qui le crut découvrit qu’il ne reflétait que des apparences idéalisées quand la photographie lui apporta le démenti de sa plate instantanéité. Sous ses rêves imagés, et au mieux ses utopies, l’intériorité qu’il cachait n’était accessible qu’à d’autres inconscients, aussi enchantés que ses images. Ce qu’il pouvait avoir d’intemporel, invisible à la plupart de ses contemporains, attendait la lucidité de notre lecture. (suite…)

La guerre, de Christiane Vollaire, 1996

Marc Perez est un chef de guerre.

Il lève une armée d’ombres, innombrable et jamais épuisée, incessamment renouvelée, renforcée et démultipliée à chaque toile, à chaque dessin, sur des supports de papier sauvage ou de toile brûlée. Des yeux sans visage surgissent, ou des visages aux yeux effacés, des bribes d’êtres bâillonnés, ligotés, mutilés, avancent irrésistiblement, sortent si fort qu’on sait qu’on ne pourra plus les faire rentrer. Puissants et castrés. Sans bras, sans visage identifiable. (suite…)

Marc Perez, 1989

Marc Perez, 1989
Editions Corinne Timsit
Texte de Claudine Brécourt-Villars

Marc Perez, 1997

Marc Perez, 1997,
ed. Eric Koehler,
Texte de Christiane Vollaire.


Perez, 2001

Perez, 2001
Ed. Eric Koehler
Texte de Itzhrac Goldberg et Michel Lequenne

 

 

Perez, 2005

Perez, 2005
Editions du Toner
Texte de Fréderic Vossier
63p

 


Marc Perez, 2008

Marc Perez, 2008
Editions Felli
Texte de Gilles Plazy


Photos d’atelier

Photos d’expositions

Rustin

De la douceur, de la douceur, de la douceur !
Calme un peu tes transports fébriles, ma charmante.
Même au fort du déduit parfois, vois-tu l’amante
Doit avoir l’abandon paisible de la sœur…

Paul Verlaine


Et si Rustin était le peintre de la douceur… Nous aimons la peinture car elle dit toujours autre chose que ce qu’elle montre, tout comme la poésie, la littérature lorsqu’elles disent bien d’autres choses que ce dont elles parlent, sans doute l’art n’est t-il que cela « parler d’autre chose »… (suite…)

Gravures

Voir la suite

Powered by WordPress | Designed by Elegant Themes